Le déplacement en fauteuil roulant manuel et la réglementation de l’accessibilité : comment favoriser l’autonomie et l’activité physique en prenant en compte les contraintes architecturales ?

basket en fauteuil roulant

Le fauteuil roulant manuel (FRM) est une aide technique aux déplacements indispensable qui implique l’accessibilité du milieu urbain, mais également un outil d’activité physique dont il faut inscrire l’utilisation dans une réflexion globale incluant les contraintes de l’environnement urbain et de la pratique physique adaptée. Ce projet s’inscrit dans cette dynamique des territoires en se proposant de quantifier l’activité des membres supérieurs pour mesurer la réalité de l’activité d’un utilisateur de FRM pour son activité physique, mais aussi pour se rendre sur le lieu de pratique. L’étude est originale de par la vision globale adaptée. L’originalité est encore accentuée par le caractère transdisciplinaire. En effet une fois les mesures biomécaniques réalisées, il s’agira de les utiliser pour élaborer des préconisations juridiques permettant de limiter les barrières architecturales et environnementales, mais aussi limiter les risques de TMS de l’utilisation du FRM ceci au niveau du cadre bâti quotidien, mais également au niveau des équipements sportifs avec potentiellement des recommandations différenciées.
L’approche biomécanique permettra de quantifier les efforts fournis lors des déplacements en FRM. A partir de données accélérométriques enregistrées lors des déplacements d’un groupe d’utilisateurs de FRM dans différentes situations, une classification des cycles de propulsion en fonction de leur intensité d’effort sera réalisée à partir d’un modèle de réseau de neurones récurrents validé.

Toutes les informations pour candidater

 

Détails

Début :
25 juin
Fin :
16 juillet
Catégories d’évènement:
,