Activité physique problématique: Quand trop c’est trop!

marathonien fatigué à terre

La pratique de l’activité physique (AP) peut être comprise sur un continuum où les individus physiquement inactifs et les individus qui pratiquent de façon excessive représentent les deux extrémités. Au milieu de ce continuum se trouvent les personnes qui pratiquent une activité physique régulière à intensité modérée. Ce sont bien ces dernières qui « récoltent » des bénéfices pour leur santé. L’AP peut devenir à risque pour la santé, et de cela nous n’en parlons peu. Nous en parlons quand l’AP est absente (inactivité physique), mais rarement lorsqu’elle est pratiquée avec excès.
C’est bien là le sujet de cette présentation orale. Nous nous focaliserons uniquement sur un des risques qui est l’addiction au sport. Cette problématique sera abordée à travers trois controverses : i) définitions et terminologie; ii) addiction positive versus addiction négative ; iii) addiction primaire/secondaire. Nous aborderons également la question de l’évaluation et la prise en charge de l’addiction à l’activité physique.

Webinaire présenté par Laurence Kern (Université Paris-Nanterre)

Participer au webinaire zoom

Code : gdrsport

Détails

Date :
25 novembre
Heure :
18 h 00 - 19 h 00
Catégories d’évènement:
,